Louer une voiture au Maroc : le guide

de | 9/03/2015

Envisagez-vous prochainement de voyager à Maroc ? Vous avez fait bien de choisir cette destination, car elle figure parmi les endroits les plus prisés des touristes pour voyager. Toutefois, étant un pays à la fois chaud et poussiéreux, le Maroc est à visiter avec un transport, et une voiture de location semble la plus appropriée. Probablement, vous êtes nerveux à l’idée de conduire dans un pays qui vous est étranger ? Voici un guide pour tout savoir sur la location de voiture au Maroc.

1 – Les exigences particulières pour la conduite

Avant toute chose, il faut avoir au moins 21 ans pour pouvoir conduire au Maroc. Certaines agences de location de voiture au Maroc demandent même plus. Pour ces agences, le conducteur doit être âgé de 25 ans minimum et doté d’au moins une année d’expérience sur la conduite. Au Maroc, la conduite est à droite avec dépassement sur la gauche. Si des véhicules s’approchent donc d’une intersection, vous devez céder le passage vers la droite. 

 

La limite de vitesse


Normalement, au Maroc, la vitesse ne doit pas dépasser les 50km/h dans les zones bâties, 100km/h sur les routes ouvertes et 100km/h sur les autoroutes. Cependant, comme les routes marocaines varient considérablement, la limite de vitesse peut varier d’un endroit à l’autre. Même si la route semble bien goudronnée au Maroc, des nids de poules vous attendent un peu plus loin.

Ce qu’il faut éviter


Conduire la nuit est à éviter au Maroc si vous tenez encore à votre sécurité. Pourquoi ? Il n’y a pas de lumières sur la plupart des obstacles sur la route. Aussi, sur les routes de montagne, il n’y a plus de garde-corps. Comme dans tout autre pays, parler au téléphone pendant que l’on conduit est aussi interdit. Boire de l’alcool est aussi à éviter. Si on vous surprend même avec un faible taux d’alcool, vous serez tout de suite emprisonné.


– A faire impérativement


Vous trouverez sûrement cela bizarre, mais au Maroc, il faut garder les phares allumés aussi bien le jour que la nuit. Comme c’est une loi marocaine, il n’y a rien à discuter, il faut tout simplement suivre. Mettre les ceintures de sécurité est aussi obligatoire, et cela est valable pour tous les passagers qu’il soit assis à l’avant ou à l’arrière.



2 – Ce que vous devez faire en cas d’accident


Si par malheur, un accident se produit, attendez que la police arrive, ne vous précipitez pas à déplacer votre véhicule de location, sauf si celui-ci se trouve dans une position dangereuse qui pourrait encore causer un autre accident. Si vous avez un appareil photo, il est conseillé de prendre des photos de l’accident pour compléter les dossiers à mettre auprès de votre assureur.

3 – Les signes de l’autoroute

Vous ne parlez probablement pas l’arabe et vous vous demandez : comment savoir les signes de l’autoroute ? Ne vous en faites pas, les panneaux de signalisation au Maroc sont écrits en arabe et en français.

4 – Le prix du carburant

Si vous venez du Royaume-Uni, vous serez déçu au Maroc, car le prix du carburant y est un peu plus élevé comparé à celui de votre pays d’origine. Mais, vous êtes en vacances, il faut dépenser un peu plus, non. Un conseil cependant, remplissez aussi souvent que possible le réservoir de votre voiture de location, car les stations d’essence y sont rares.



5 – Les documents nécessaires pour les conduites

Outre votre passeport et votre permis de conduire international, y compris votre licence intérieure, vous devez avoir avec vous les documents prouvant que vous êtes le locataire légal de votre voiture au Maroc, ainsi que les informations d’enregistrement du véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =